Carnaval de Granville

Carnaval de Granville

Le Carnaval de Granville

Tous à vos masques ! Le Carnaval de Granville arrive. La joie, les chars, les confettis….que du bonheur ! Les Granvillais attendent avec impatience, depuis des mois, ce grand événement festif.

Les plus passionnés préparent les chars. L’actualité locale et nationale, inspire les carnavaliers. Dérision et moqueries sont recommandées. Pendant cinq jours, du 21 au 25 février, le temps du Carnaval, c’est le défouloir ! Le maire remet, symboliquement, les clés de sa ville aux habitants. Il n’y a plus de classes sociales, de patron ou d’ouvrier. Chacun communie dans une même ferveur. 

Le Carnaval de Granville
Le Carnaval de Granville – photo ©Jack Lecocq

Classé au patrimoine immatériel de l’UNESCO

Et puis, le Carnaval de Granville terminé, le maire reprend ses clés et tout rentre dans l’ordre, jusqu’à l’année prochaine. Le carnaval de Granville est classé au patrimoine immatériel à l’ UNESCO. Cet honneur est bien révélateur de la motivation des Granvillais, très attachés à cette fête qui correspond bien à leur esprit frondeur. Les Granvillais mettent en scène une quarantaine de chars, escortés par des groupes grimés et par des fanfares. Plusieurs défilés traversent le centre-ville. A leur passage, le public, 100 000 personnes, souvent grimés, jettent des confettis. Chaque quartier est engagé dans la fabrication des chars. Les bénévoles s’engagent pour plusieurs mois de travail. C’est un carnaval de «grosse têtes», comme à Nice. Les chassis et autres engins de transports sont réhabillés tous les ans.

Le roi ne règne que 5 jours

Chaque carnaval a son roi. Cette année, il s’appellera GEMOF TRÖNE I°, en référence à la célèbre série télévisée Games of Throne. Le roi régnera cinq jours, avant d’être jugé et brûlé, dans le port, comme il se doit.

Le roi adresse un message au peuple de France. En voici le contenu. «Que vous soyez Lannister de Lanester, marcheurs blancs de blancs, Dothrakis de Chausey, sans visage propre, Stark de Philippe ou grand mestre des morues, chacune et chacun d’entre vous, sera le bienvenu en mon royaume hivernal de la citadelle granvillaise». Le texte se réfère à la série télé. 

Festival maritime en Baie du Mont Saint Michel

Les Intrigues restent la grande spécificité du carnaval. Des personnes déguisées se rendent, plutôt le soir, dans les bars, les restaurants, voir chez les habitations. La voix modifiée, ils interpellent des gens, leur font comprendre qu’ils les connaissent. Le jeu consiste à découvrir qui se cache sous les masques. A l’origine, des ouvriers pouvaient interpeller leur patron. Il y a quelques années, la municipalité a interdit aux personnes de baigner leurs éléphants dans la mer. Si, si, c’est sérieux ! Pas question de polluer l’eau et de décourager les touristes. Alors vous pensez bien que des «éléphants», des Granvillais revêtus de peluches, ont été chez un élu, lui demander des comptes…Le tout dans la bonne humeur.

Le Carnaval de Granville
Le Carnaval de Granville – photo ©Jack Lecocq

Les carnavaliers qui participent aux défilés se retrouvent dans les trois bals organisés pour eux et le grand public.  

Premier Carnaval de Granville en 1875

Les origines du Carnaval de Granville remontent au XIX °  siècle. La première manifestation a eu lieu le 7 février 1875. Huit chars ont défilé dans les rues de la ville. Les fonds récoltés, lors de cette fête de bienfaisance, étaient donnés aux plus nécessiteux. Mais ce carnaval marquait surtout le départ des Terre-neuvas de la Grande pêche. Les marins participaient à la fête. Ils oubliaient, durant quelques heures, le rude labeur qui les attendait, aux abords du Canada. 

Le Carnaval de Dunkerque

Un autre carnaval maritime est célèbre en France. Il s’agit de Dunkerque. Là bas les gens, costumés, défilent dans les rues en groupes resserrés, chantants à tue-tête. Les harengs, poissons des mers du Nord, pêchés en nombre, autrefois, sont honorés et jetés dans la foule. 

Le Carnaval, un spectacle enchanteur

La Belgique, l’Allemagne et le Brésil ne sont pas en reste. En Amérique du Sud, les écoles de samba s’affrontent sur scène. Le carnaval est d’abord un spectacle enchanteur pour les enfants. Mais pas seulement. Vous êtes encouragés à participer à la fête, costumés. Vous vous éclaterez dans la bataille géante de confettis. En marge des défilés, les forains vous proposent de nombreux manèges. 

Le Carnaval de Granville
Le Carnaval de Granville – photo ©Jack Lecocq

Programme du Carnaval de Granville

Les principales manifestations et défilés

Dimanche 23 février

  • 10h : Aubades musicales dans le centre-ville,
  • 13h30 : Départ de la cavalcade du Port, du Casino et de la rue des Juifs,
  • 21h : Cavalcade lumineuse, départ du Cours Jonville

Lundi 24 février

  • 14h : Bal des Toujours Jeunes, salle Saint Nicolas
  • 19h : Bal à papa, animé par Oasis, Maison du Carnaval
  • 20h : Bal à maman, animé par Emilio Corfa, salle du Hérel

Mardi 25 février

  • 13h30 : Départ de la cavalcade humoristique, du Calvaire
  • 16h30 : Jugement et exécution du Roi
  • 18h : Grande Bataille de Confettis, Cours Jonville.